Ultime coup de klaxon, le tableau de marque affiche 37-28 en faveur du SMV. Les joueurs de Christian Mano viennent de remporter aisément leur quatorzième succès de la saison. Le jeune Romain Simon, entré en jeu dans les toutes dernières minutes de la partie est porté en triomphe par ses partenaires. Il a marqué à deux reprises. Il n'en revient pas encore. « Cela fait plaisir, j'avais déjà été sur la feuille de match en Nationale 1, en Coupe mercredi dernier sans avoir eu du temps de jeu. Je suis vraiment content. L'an dernier je jouais en 18 ans, cette année je suis en B. Si je suis là aujourd'hui c'est en raison de l'absence de Timothey N'Guessan, sélectionné en équipe de France, vraiment je suis heureux. » Le jeune part retrouver ses amis. Christian Mano appuie : « Il a été formé au club, il a débuté ici à l'école de handball. » L'entraîneur vernonnais s'avoue satisfait de la prestation de ses poulains. Pourtant il ne faut pas oublier que mercredi dernier Quintallet et ses partenaires s'étaient tout de même frottés à une D1, en Coupe de France, et qu'ils n'avaient pas été ridicules, une défaite aux penaltys. Un départ en fanfare « Nous avons pris un bon départ, analyse le coach, nous avons proposé un beau rythme de jeu qui a fait la différence même si physiquement nous avons eu quelques baisses de régime compréhensibles compte tenu de notre débauche d'énergie dans la semaine. Bordeaux est une belle équipe, je reste persuadé qu'elle terminera dans le Top 4. Nous sommes les seuls à l'avoir battue dans sa salle. Aujourd'hui nous avons confirmé, je n'en suis pas mécontent. » Septième minute de jeu, Bordeaux débloque enfin son compteur par un penalty transformé par Fernandez. Le SMV est largement devant (6-1). Jusqu'à la 11e minute, les Normands vont faire un cavalier seul. Ils vont enregistrer un coup de mou, Bordeaux revient à trois longueurs (9-6, 15e), s'accroche puis sous l'impulsion d'un Martinovic très percutant les locaux repartent de plus belle (19-15, 30e). Bordeaux s'accroche, Martinovic bien servi pas ses partenaires riposte (22-18, 38e). Le SMV gère ses quatre à six buts d'avance (27-21, 45e ; 31-25, 53e) et creuse l'écart en fin de match (37-28). « Cette coupure va nous faire du bien, reprend Christian Mano fier de son groupe. Les gars ont besoin de récupérer, surtout de faire du jus pour aborder le match à Massy dans les meilleures conditions. Ce rendez-vous nous n'avons pas le droit de le manquer, il est important. » Pour ce choc au sommet l'équipe devrait enregistrer le retour de Timothey N'Guessan actuellement aux jeux Méditerranéens au Montenegro, une rotation de plus pour Mano même si dimanche « Zoran Martinovic a fait un super-match, sa meilleure sortie de la saison jusqu'à présent. » Catherine Lenoir (Paris normandie)